→ Et si féliciter les résultats d'une personne était inefficace pour motiver ? ★ Chef de Projet Malin

Et si féliciter les résultats d’une personne était inefficace pour motiver ?

Même les tortues font des high fives !

Même les tortues font des high fives !

« Bravo ! félicitations ! ».

Nous avons tous entendu ce genre de retour, de feedback, à un moment ou à un autre dans notre parcours qu’il soit personnel ou professionnel.

Et en tant que Papa, je le fais souvent avec mes petites filles, je leur fais même un high five, elles adorent ça !

Mais il y a une nuance subtile et pourtant importante qui peut changer radicalement la motivation de la personne.

La technique ultime pour motiver votre équipe

Dans l’univers des résultats, deux clans s’affrontent : les réussites et les échecs.

Le résultat attendu a été fourni ou non.

Et en conséquence, la personne est félicitée ou non.

Jusque-là rien de vraiment surprenant, n’est-ce pas ?

Exemple : Vous avez une personne de l’équipe qui a terminé le dossier de spécifications en temps et en heure et le client est plutôt satisfait ? Super ! vous félicitez cette personne pour ce résultat. D’autant que le travail de spécification peut être un vrai défi, surtout sur un projet au forfait avec engagement de résultat. Encore plus avec un client qui ne sait pas ce qu’il veut … Bref !

Pavlov et son chien ...

Pavlov et son chien …

Nous agissons ainsi parce que nous avons tous en tête les principes de base du conditionnement : la réussite est célébrée et l’échec est puni (directement ou indirectement par absence de récompense).

Nous pensons que si nous récompensons la réussite, la personne va tâcher de reproduire cette situation de réussite la prochaine fois.

Seulement voilà, un parcours est une succession de réussites et d’échecs. Et dans quel cas apprenons-nous le plus ? lors des échecs … Ca a été le cas pour mon tout premier projet !

Donc en félicitant simplement pour les réussites, vous n’encouragez pas l’apprentissage et la traversée d’une difficulté ou bien simplement la persévérance, essai après essai.

Un effet secondaire à féliciter une personne uniquement pour les réussites, c’est qu’elle risque de complètement s’effondrer au moindre échec. Et là, bonjour pour remonter la pente.
Quant aux autres personnes présentes dans l’équipe, elles ne voudront plus essayer de relever des défis ou prendre plus de responsabilités car elles auront peur d’échouer et de se faire réprimander.

Bien sûr avec de la maturité, vous comprenez que parfois tout n’est pas en votre pouvoir sur un projet et que les difficultés et les échecs font partie du chemin. Mais parfois dans le creux de la vague c’est difficile de prendre du recul.

C’est quoi le pire : échouer ou avoir peur d’échouer ?

Incitez les membres de votre équipe à essayer, à tenter, à prendre leur courage à deux mains et à prendre plus de responsabilités. Vous serez là pour les coacher, les accompagner et les aider à prendre du recul si besoin.

La personne se plante ? Ok, à qui cela n’est-il pas arrivé ?

Si vous voulez obtenir le meilleur de cette personne, ne répondez pas au résultat qu’elle fournit, félicitez simplement l’effort et la démarche.

Exemple : vous avez un analyste dans votre équipe qui se bat avec un client pour le dossier de spécifications (encore lui !). Vous le voyez partir tous les matins en réunion pendant 2 heures avec le client et vous l’observez revenir comme s’il avait fait un match de boxe. Il a défendu le périmètre tant bien que mal, il a essayé de cadrer le client sur ses besoins en fonction du budget. Vous sentez qu’il y a mis de l’énergie. Mais il a dû faire des compromis, des concessions.

Complimentez-le sur ses efforts, sur son investissement et son implication.

Et puis demandez-lui comment vous pouvez l’aider pour la prochaine fois.

Il ne s’agit pas de chouchouter, dorloter ou autre mais bien de récompenser l’effort et d’accompagner la progression.

NB: pour les glandeurs, lisez cet article ….

Deux conseils pour la route

  1. Retenez bien que l’échec n’existe pas, il y a simplement le résultat de vos actions. La notion d’échec n’est qu’un jugement que vous, ou quelqu’un d’autre, accordez à ce résultat.
  2. VOUS êtes la source de votre motivation. N’attendez pas l’approbation de quelqu’un d’autre pour être fier de vous, félicitez-vous vous-même pour vos efforts !

A vous de jouer ! Allez-vous essayer ou bien aurez-vous peur d’essayer ? 🙂

Cet article a été posté dans Gestion de projet, Management.

4 réponses à Et si féliciter les résultats d’une personne était inefficace pour motiver ?

  1. COSTE dit:

    Merci Jean-Philippe de cet article, ça fait du bien….dans ce monde du management trop souvent moyenâgeux 😉

  2. Analyse très pertinente.
    Cher JP, je me retiens de vous féliciter davantage pour ne pas vous démotiver 😉
    Belle journée.
    Samuel

  3. Pour simplifier, disons que féliciter pour un succès est indispensable … mais pas suffisant !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Pour vérifier que vous allez mettre un commentaire humainement intelligent : * Time limit is exhausted. Please reload CAPTCHA.

Evaluez votre projet
en 15 minutes chrono !

Téléchargez ma CHECK-LIST pour EVALUER l'état de votre projet, détecter les problèmes et reprendre le CONTROLE !