→ 5 conseils en cas d'échec à l'examen Prince2 Practitioner ★ Chef de Projet Malin

5 conseils en cas d’échec à l’examen Prince2 Practitioner

Voici le message que j’ai reçu il y a quelques semaines :

« Je viens de passer l’exam practitioner et je n’ai eu que 36/80 (Failed), j’ai fait 2 examens blanc et l’exam officiel et je n’arrive pas terminer l’examen dans les temps (je trouve qu’il y a trop de texte à lire et 2 min par réponse c’est vraiment court), j’ai toujours 15-20 questions que je n’arrive pas à terminer dans le temps imparti, est-ce que vous avez une technique à me donner, et si vous avez des exemples d’examen blanc je suis preneur car je veux le repasser dans 1 mois. »

methode_prince2

contient des QCM d’entraînement

Pour les exemples de question, ça vaut peut être le coup d’investir dans ce bouquin : La méthode Prince2. Vous pouvez toujours le revendre d’occasion ensuite.

Autant l’examen Foundation est relativement facile, autant le Practitioner requiert une vraie préparation.

Voici ce que me disait Christophe que j’ai suivi pour son examen :

« […] de mémoire de certif (depuis 1990, j’ai à peu près tout passé, de Windows par Novel, Serveur Notes, Cobol, ITIL, Cisco …), c’est bel et bien le plus dur que j’ai jamais fait […] »

Donc ne prenez pas cet examen à la légère, passez en mode bachottage et investissez-y du temps !

Mais que faire si vous venez de le passer et que vous n’avez pas réussi à obtenir la certification ?

Je suis allé demander quelques conseils à mon ami Olivier Boisne de l’organisme de formation CertYOU (voir également l’interview Comment profiter à fond d’une formation Prince2 ou PMP) et je les ai commentés.

1. Préparez bien votre livre

comment utiliser les post-its pour Prince2

Des mini post-its de couleur pour accéder aux rapidements aux différentes sections.

« Cet examen practitionner est à « livre ouvert » c’est à dire que le livre officiel de la méthode PRINCE2 est autorisé. Il faut donc préparer son livre avec des post-its ou des marques-pages pour retrouver les pages des descriptions de processus plus rapidement », conseille Olivier.

Avoir le livre à disposition est à double tranchant, certes vous pouvez vous y référer pour trouver la réponse à la question mais vous avez aussi vite fait de perdre du temps ! Donc connaître la structure du livre est crucial ! Et vous utilisez ensuite les post-its pour accéder rapidement aux différentes sections.

Ca paraît bête, mais chercher dans l’index, trouver 5-6 références de pages, vérifier chacune des références pour trouver la réponse, ça prend vite quelques minutes. Ne comptez donc pas seulement sur l’index, mais sur votre connaissance de la structure de livre ! Ainsi, vous saurez retrouver sur quelle page se trouve la référence la plus importante.

2. Passez votre examen au format papier

« Je conseille fortement de passer cet examen au format papier plutôt qu’en électronique : on y perd justement moins de temps à lire le scénario, et le papier est plus facile à appréhender pour planifier son temps », recommande Olivier.

Je ne sais pas à quoi ressemble l’examen sur ordinateur mais j’avoue être « old school » et je préfère avoir 3-4 feuilles devant moi où je peux souligner au crayon, garder mon doigt sur un paragraphe sur une feuille pendant que je relis la question sur une autre feuille, etc.

Par ailleurs, si vous vous êtes préparé en faisant des examens blancs sur papier, mieux vaut passer le vrai examen sur papier également.

3. Gérez votre temps de manière stratégique

« L’examen dure 150 Minutes. Il faut lire le scénario et répondre à 8 questions. Pourquoi pas se dire 30 mn pour la lecture du scénario et max 15 minutes par question ? Voilà comment bien planifier son examen », partage Olivier.

Passez du temps sur le scénario, lisez-le une fois en entier.

Puis relisez-le en découpant les sections en prenant des notes en marge. D’une part, ça vous aidera à vous y retrouver ensuite, d’autre part ça aide à votre mémoire à structurer le contenu que vous lisez.

Puis relisez-le une troisième fois : en restant dans le temps imparti, relisez doucement les phrases dont le sens vous échappe, mot après mot.

Puis traiter les lots de questions un par un pendant 15 minutes.

« Pour info, il faut 44 points sur 80. Soit 55% de bonnes réponses », rappelle Olivier.

Rappelez-vous votre objectif : réussir l’examen ! Ce n’est PAS de répondre à toutes les questions, encore moins de répondre JUSTE à toutes les questions, le but est simplement d’obtenir le nombre de points minimum pour réussir.

Donc il vaut mieux avoir répondu à 70% des questions sérieusement et à votre rythme et réussir l’examen plutôt que de répondre à 100% des questions à toute vitesse en jouant à pile ou face et échouer.

Faites un examen blanc en conditions réelles, c’est-à-dire en vous mettant en situation : isolez-vous, bloquez le temps imparti et chronométrez-vous. C’est le meilleur moyen de voir comment vous allez réagir en situation. Ca vous permettra d’ajuster votre préparation.

Olivier nous rappelle également une astuce : « Si vous passez l’examen dans une autre langue que la langue maternelle déclarée, vous avez 30 minutes en plus pour l’examen. »

4. Repassez l’examen rapidement

Je ne sais pas vous, mais j’ai un côté mauvais perdant …

Autrement dit, si j’étais recalé, je tâcherai de le repasser rapidement moyennant une autre préparation.

Vous avez beaucoup travaillé pour préparer l’examen, profitez de cet investissement et de cet élan pour le repasser tant que vous êtes dans le mouvement.

Prenez quelques jours pour vous reposer et re-planifiez dans la semaine qui suit une date pour repasser l’examen.

La raison ? Le repasser dans 6 mois vous demandera plus de travail pour vous remettre à niveau.

Bien sûr ça a un coût, notamment financier mais au moins vous aurez le « tampon » sur le CV ;-).

 

5. Revoir votre stratégie globale

Vous avez bachotté tout seul la certification et ça n’a pas marché ? ça arrive, rien n’empêche de demander de l’aide et pourquoi pas de suivre une formation de quelques jours pour vous préparer en étant accompagné. Vous avez peut-être besoin d’être guidé dans la démarche et c’est normal.

>>> Regardez les prochaines sessions en cliquant ici

Et pour ceux qui n’ont pas encore passé l’examen, j’espère que ça vous donnera également des pistes pour mieux vous préparer.

Vous avez échoué avant de réussir la certification ? vous avez un conseil à partager ? laissez un commentaire ci-dessous !

Mots-clés recherchés :

  • QUELQUES CONSEILS EN CAS DECHEC DUN EXAMEN
Cet article a été posté dans PRINCE2.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Pour vérifier que vous allez mettre un commentaire humainement intelligent : * Time limit is exhausted. Please reload CAPTCHA.

Evaluez votre projet
en 15 minutes chrono !

Téléchargez ma CHECK-LIST pour EVALUER l'état de votre projet, détecter les problèmes et reprendre le CONTROLE !