→ Any Ideas - Chef de projet malin | Articles - Part 3

Comment obtenir un stage de chef de projet

J’ai reçu aujourd’hui le message suivant via linkedin :

« Je suis étudiante en master 1 management a l’université Paris Descartes. Pour valider notre second semestre on est tenu d’effectuer un stage d’une durée minimum de 2 mois.

Mais le problème que je rencontre c’est le fait que je ne sois pas issue d’une école de commerce ! Et que maintenant les entreprises veulent des stagiaires expérimentés ( ce que je n’arrive pas trop a comprendre puisque le stage est fait pour avoir de l’expérience). J’ai déjà été accepté en master 2 méthode anticipation conception de projet, j’aimerai donc effectuer un stage dans le gestion de projet pour découvrir puisqu’il est fort probable que je choisisse cette spécialité.

Je vous contacte pour solliciter votre aide … »

Stagiaire « chef de projet », vraiment ?

A une époque où je lisais des dizaines de CV chaque semaine et que je tombais sur un jeune diplômé qui voulait devenir chef de projet, je soupirais longtemps et profondément …

Et juste pour aller à la boulangerie en plus, mince !

Et juste pour aller à la boulangerie en plus, mince !

Non pas parce que le profil n’était pas bon, mais parce que vouloir devenir chef de projet en sortant de l’école c’est un peu comme vouloir conduire une ferrari tout juste après avoir passé son permis et suivi 20 heures d’auto-école.

Je ne dis pas que c’est impossible et je ne voudrais pas passer pour un vieux grincheux qui empêche de jeunes profils de devenir chefs de projets. Mais à dire vrai, pour commencer, je suis plutôt fan de la conduite accompagnée ! Et parfois quelques mois suffisent.

Le problème c’est qu’à « l’école », on traite beaucoup de la méthodologie, de la technique mais dans la réalité des choses, la grande majorité du travail, c’est de l’humain et de la communication.

Vous allez me rétorquer « Oui mais on a fait des simulations ou bien des projets communs ou bien des projets à plusieurs pour des entreprises ». Oui, oui ok, soit, c’est certainement très bien et ça doit être certainement riche en termes d’expérience, et peut-être même que c’est suffisant pour démarrer. Lire la suite »

6 commentaires

Quand arrêter purement et simplement un projet – Retour d’expérience de Nicolas

Merci à Nicolas pour son retour d’expérience dans cet article.

Vous connaissez certainement des projets qui arrivent à terme, livrés, mis en production et qui au final finissent dans un tiroir ou bien qui sont recommencés une fois que tout le monde s’est bien rendu compte qu’ils n’apportaient aucune valeur ajoutée. C’est ce qui arrive quand le chef de projet a manqué de courage à un moment donné pour dire STOP.

Ce n’est pas le cas de Nicolas qui est monté au créneau et qui a tout arrếté en cours de route …

Quand il s’agit de donner un coup de main …

Lorsque les faits que je relate sont arrivés, j’avais déjà quelques projets à mon actif. Mais l’apprentissage est long … Se termine-t-il d’ailleurs ? 🙂

Je venais d’arriver depuis quelques mois dans un nouveau poste. Juste le temps de me rendre compte des personnes qui comptent, de celles qu’il faut éviter …

Une de mes collègues n’arrivant pas à gérer deux sujets similaires en parallèle, on me sollicite pour l’épauler. Bonne poire, mais pas trop le choix non plus, j’accepte.

Au final, je ne dois pas me contenter de l’épauler, car on me refile un des deux projets. Je lis donc le cahier des charges 2 jours avant de prendre mes congés. Nous sommes fin octobre.

À mon retour de congés, je prends le taureau par les cornes et je me lance. Lire la suite »

5 commentaires

Engagez-vous qu’ils disaient ! – Retour d’expérience

Aujourd’hui, je vous emmène en balade sur un autre site !

Eh oui, j’ai répondu à l’invitation de Claire Cornic pour écrire un article sur son blog dédié à la gestion de projet.

J’y raconte un retour d’expérience en détails, tellement détaillé d’ailleurs, que j’ai coupé l’histoire en 3 articles. De cette manière vous pourrez lire un épisode par semaine si vous le souhaitez (après Dr House par exemple).

J’y parle en vrac de golf, de forfait, de rodéo, d’effet « iceberg« , de la conduite « sport » de mon commercial préféré sur les quais de Seine à Paris et aussi un peu de gestion de projet au passage, notamment comment je suis passé d’un engagement de résultat à un engagement de moyens au cours du même projet bien entendu !

Bref sans plus attendre, voici le programme :

Vous pouvez cliquer uniquement sur le premier article, il vous emmènera directement à la partie suivante.

Excellente lecture !

Laisser un commentaire

12 images pour bien comprendre le métier de chef de projet

Une image vaut mieux parfois qu’un long discours, en voici donc une sélection, issues de Linkedin, twitter, et autres, glanées de ci de là, en me disant que ça servirait à illustrer mes prochains articles (merci à leurs contributeurs respectifs oubliés).

Au final, j’ai préféré en faire directement un article ..

L’incontournable

metaphore gestion projet balancoire arbre

Si vous ne l’avez pas encore croisée dans un recoin du web, la voici. L’image de la balançoire a le mérite de montrer avec humour que chacun peut avoir une vision différente et qu’il est judicieux de bien s’assurer que tout le monde parle de la même chose, quitte à répéter, préciser, reformuler et même avoir l’air stupide quelques minutes ..

Lire la suite »

28 commentaires

Un projet torpillé de l’intérieur – retour d’expérience par Vincent Drecq

Il y a quelques années, j’étais responsable d’un projet international de déploiement d’un ERP. Je coordonnais une équipe de 30 à 40 personnes comprenant une quinzaine de consultants fonctionnels ou experts techniques.

Le projet était très bien structuré. La charte projet était formalisée et validée par le comité de pilotage du projet. Nous avions un planning assez tendu, nous le savions tous et l’acceptions. Nous avions clarifié les rôles et responsabilités de chacun. La liste de livrables et les risques étaient formalisés.

Nous mettions en place 5 modules différents du progiciel. Ainsi nous nous étions organisés en conséquence : 5 équipes différentes travaillant sur le même plateau…

Ce projet était stratégique pour l’entreprise donc nous avions les moyens, l’argent n’était pas le souci. Aujourd’hui, ce type de situation est tout de même plus rare.

Donc techniquement, les références du contenu, de délais et de coûts étaient définies, validées et acceptées.

J’étais assez fier d’avoir réalisé tout cela et pourtant je n’étais pas au bout de mes surprises !

Côté sponsor nous en avions un, c’était le Directeur Général de l’entreprise. Il comprenait son rôle. Dans une vie antérieure, il avait été directeur technique. Pour moi, c’était du bonheur car il connaissait le mode projet et je n’avais pas de pédagogie à faire sur le management de projet. Je lui avais simplement demandé de venir chaque jour sur le plateau pour prendre des nouvelles de l’avancement directement auprès des équipes. Il venait me voir en premier, nous échangions sur les problèmes éventuels ou sur les félicitations à donner à untel ou untel.

Lire la suite »

4 commentaires